28, 29 et 30 octobre en Visio : ouverture des inscriptions le lundi 5 octobre En raison de la crise sanitaire liée au Covid 19, le congrès des Architectes se déroulera en visio. Nous vous tiendrons informés dès l’ouverture des inscriptions.

Bonjour à tous, j’ai une question très pratique. Nous sommes deux associés en désaccord, vis-à-vis d’un salarié qui doit aller au quotidien sur les chantiers. Il refuse d’utiliser les transports en commun. Le salarié veut exercer son droit de retrait. Peut-il le faire ? Et sous quel motif ? Notre désaccord porte sur le fait que mon associé veut envoyer le salarié sur les chantiers et qu’il utilise les transports pour cela, il estime qu’il y a aucun risque pour le salarié à partir du moment où il porte son masque. Et moi, j’estime qu’on doit proposer une solution différente de déplacement que l’utilisation des transports en commun, pour ce salarié. Comment régler ce conflit d’employeur ? Que faire vis-à-vis de mon salarié inquiété pour sa santé ? Que risque-t-on s’il tombe malade ?

Suite aux annonces du Président de la République Française le 12 mars 2020 concernant le Covid 19, l’UNSFA 75 ouvre un nouveau fil de discussion pour accompagner les architectes et les entreprises d’architecture de Paris dans cette crise sanitaire. COLLABORATEURS – Informations émanant de l’Assurance Maladie : Mise en quarantaine d’un collaborateur : Votre salarié doit vous remettre un arrêt de travail ou vous recevrez un arrêt du médecin conseil de la sécurité sociale. Votre salarié est alors en situation d’arrêt maladie.La durée maximale d’indemnisation est limitée à 20 jours. Le délai de carence de 3 jours ne s’applique pas. A ce jour, le salarié peut avoir droit aux indemnités complémentaires maladie versée par l’employeur dans les conditions habituelles (et sauf application du délai de carence). Obligation pour un collaborateur de garder ses enfants : Si votre salarié ne peut pas travailler de son domicile, vous devez le déclarer sur…

Lire la suite

3/3