Bonjour à tous, j’ai une question très pratique. Nous sommes deux associés en désaccord, vis-à-vis d’un salarié qui doit aller au quotidien sur les chantiers. Il refuse d’utiliser les transports en commun. Le salarié veut exercer son droit de retrait. Peut-il le faire ? Et sous quel motif ? Notre désaccord porte sur le fait que mon associé veut envoyer le salarié sur les chantiers et qu’il utilise les transports pour cela, il estime qu’il y a aucun risque pour le salarié à partir du moment où il porte son masque. Et moi, j’estime qu’on doit proposer une solution différente de déplacement que l’utilisation des transports en commun, pour ce salarié. Comment régler ce conflit d’employeur ? Que faire vis-à-vis de mon salarié inquiété pour sa santé ? Que risque-t-on s’il tombe malade ?

1/1